img

Cap sur une cité jeune et festive sous ses briques roses et son éternel ciel bleu. Entre Pyrénées et pays cathare, la belle Toulouse sait enchanter ses hôtes.

La cité des « festaires », du rugby et de l’espace !

Au pays de d’Artagnan, les traditions festives ou « festaires » remontent au Moyen Âge : troubadours, chœurs de bergers et fêtes landaises traversent la région, qui est également terre de rugby. Longtemps sous le règne des puissants comtes de Toulouse, la Ville rose célébrée par Claude Nougaro possède une liesse communicative. Jeune, universitaire, technologique, elle attire les nouveaux venus pour son dynamisme et sa douceur de vivre. C’est aussi la patrie de l’aéronautique et d’Airbus. Les amateurs iront visiter le circuit Airbus A380, à Blagnac, et la Cité de l’Espace, pour voir Ariane et la station Mir grandeur nature, ainsi que la saga des cinq milliards d’années de notre planète, revisitées par les images du [email protected]

Pour visiter Toulouse en toute quiétude, on s’arrête au Best Western Hôtel Athénée, à 5 minutes de la place du Capitole, l’emblématique rendez-vous des Toulousains, ses arcades et multiples terrasses. À ne pas manquer pour ses illuminations nocturnes, ainsi que les jours de victoire du XV de France, pour sa ferveur populaire ! Au calme, l’établissement accueille ses hôtes dans un style contemporain coloré et se veut comme une deuxième maison : trois formules de petit-déjeuner, un apéritif gourmet de 18 h à 20 h. À proximité, on trouve de nombreux restaurants avec spécialités du Sud-Ouest. Notre bonne adresse, Meet the Meat, boulevard de Strasbourg : ambiance chaleureuse, qualité de viande hors pair, et il y a même du saumon à la carte. Pour les douceurs, on se rend au Poussin rose, rue Bayard, une charmante boulangerie-pâtisserie aux délices d’exception.

Art contemporain, musique et bords de Garonne

À deux pas de l’hôtel, on visite la basilique Saint-Sernin, plus grande église romane d’Europe. Dans le centre, belles pierres et demeures avec jardins nichés entre deux cours guettent les curieux. Au couvent des Jacobins, on admire le superbe cloître et son gigantesque palmier soutenant le chœur. S’y déroulent à l’année des expositions ainsi qu’un festival de piano, en septembre. Autre lieu d’art installé dans le plus bel hôtel particulier de la ville : l’hôtel d’Assézat et la collection Bemberg aux tableaux et sculptures allant de la Renaissance au 20e siècle. Puis, en traversant la Garonne, direction les Abattoirs, où se trouve aujourd’hui le musée d’Art moderne et contemporain, qui réunit des milliers d’œuvres dans ce site unique et monumental.

De l’autre côté du pont Neuf, le Château d’eau – qui alimentait autrefois les 90 fontaines de la ville – rassemble de son côté une vaste collection photographique. Et derrière l’édifice, La prairie des Filtres, le plus beau parc de la ville déploie sur les bords de Garonne ses hectares boisés propices à la détente, aux pique-niques et à nombre d’événements culturels. En juin, rendez-vous au festival de musiques du monde Rio Loco : concerts, art visuel, cirque et cinéma s’y déroulent en plein air. Les bords de Garonne se prêtent aussi à des ballades à pied comme à de belles croisières sur le fleuve. Quant au « vélo voie verte » du canal de Garonne, il fera le bonheur des cyclistes qui souhaitent découvrir les paysages typiques du Midi.

Livrez-nous à votre tour vos couleurs de la Ville rose et vos meilleures expériences toulousaines !