img

Fêtez le beaujolais nouveau à Lyon

Fêter le beaujolais nouveau le long de ses coteaux flamboyants en automne est l’occasion de découvrir Lyon et ses bars à vins. Authenticité et saveurs garanties !

Grande fête partout en France, la célébration du premier vin de l’année est à Lyon un incontournable : c’est sur ses terres que prospère le Beaujolais, dont les cépages s’étendent jusqu’aux monts du lyonnais.

Le vieux Lyon en fête

Les 14 et 15 novembre, rendez-vous sur la place Saint-Jean, où se tient la manifestation Beaujol’en Scène organisée par les Jeunes Viticulteurs et Jeunes Agriculteurs du Rhône. Au programme : concerts, assiettes du terroir, stand d’œnotourisme, mise en perce et dégustation du Beaujolais Nouveau à partir de 18h30 !

Mais c’est dans les bouchons lyonnais qu’on savoure traditionnellement le jeune nectar. Ces petits restaurants de spécialités typiques étaient des auberges où l’on pouvait “bouchonner” son cheval, d’où leur nom de “bouchons” : on y servait du vin à toute heure, un bouchon suspendu sous l’enseigne indiquant ce service. On en trouve encore de nombreux bouchons dans le vieux Lyon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, pour ses édifices Renaissance et ses fameuses “traboules”, passages intérieurs entre immeubles.

À la Cave des Voyageurs, place Saint-Paul (5e arrondissement), non loin de l’Opéra et du quartier Saint-Jean, on est conseillé par un sommelier maison, au gré de ses envies. Vins de qualité et prix raisonnables autorisent de délicieux accompagnements en charcuteries ou fromages régionaux.

On peut traverser la Saône pour dormir dans la Presqu’île, cœur le plus élégant de Lyon. Au-dessus de la place des Jacobins et de la place Bellecour, le Best Western Hôtel Saint-Antoine accueille ses visiteurs dans une demeure du XVIIe siècle entièrement rénovée. Un emplacement idéal pour découvrir musées, théâtres et boutiques. Tout comme le Best Western Hôtel du Pont Wilson, à la sortie de la Presqu’île, qui est de plus doté d’une vue superbe sur le Rhône et la colline de Fourvière.

En continuant vers le 3e arrondissement, Mademoiselle Rêve est un petit bar à vin plus intime, mais très couru, rue Vendôme. Ambiance chaleureuse et possibilité de goûter les vins avant de choisir, ce qui laisse le loisir d’en essayer de nouveaux. Planches et double planches servies selon vos choix, desserts…

Pied-à-terre près es berges du Rhône

À mi-chemin entre la gare Lyon Part-Dieu et la Presqu’île, on peut séjourner au Best Western Hôtel Créqui Lyon Part-Dieu, havre de paix design et coloré où l’on peut capter les derniers rayons de l’automne, depuis son petit jardin intérieur.

Ceux qui n’auront pas le temps de visiter les coteaux du Beaujolais, peuvent faire un plein de verdure au parc de la Tête d’Or et ses 105 hectares, au nord du 6e arrondissement. Sur sa route, place Jules-Ferry, juste devant l’ancienne gare des Brotteaux, la consigne ferroviaire est devenue La Consigne, l’un des meilleurs bars à vin lyonnais. Cadre insolite et carte des vins généreuse, cette adresse tendance propose en plus des plats et assiettes de fromages-cochonailles, un choix de tapas très sophistiqué.

Faites-nous part vous aussi de vos adresses préférées pour fêter le Beaujolais nouveau à Lyon et dans sa région.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.