img

Pourquoi ne pas faire une plongée dans l’insolite labyrinthe des catacombes parisiennes ? Une découverte de l’histoire de Paris, ses mystères et ses secrets.

Dans les entrailles de Paris…

Les Parisiens vous le diront : leur ville est un vrai gruyère. Outre les réseaux de métros et RER, circulent dans ses entrailles plus de 350 km de galeries souterraines. La plupart sont des vestiges de carrières qu’on exploitait depuis l’époque gallo-romaine pour extraire des pierres et fabriquer du plâtre.

Ce sont dans ces anciennes carrières qu’on transféra au XVIIIe siècle une partie des ossements des cimetières parisiens saturés et ne pouvant plus s’étendre – la ville désormais construite autour.

Après quelques travaux de consolidation des galeries, le site de la Tombe-Issoire allait ainsi, jusqu’en 1814, recueillir les ossements de tous les cimetières surchargés de Paris.

Catacombes modernes donc que ces nécropoles parisiennes qui, à la différence des romaines et des napolitaines, n’ont pas recueilli de martyrs chrétiens, mais les bourgeois et pauvres gens du siècle des Lumières.

Les catacombes parisiennes constituent le plus grand ossuaire du monde et sont un lieu de visite insolite au cœur des profondeurs de la ville et de son histoire. Accessible depuis la place Denfert-Rochereau (jouxtant l’entrée placée au 1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy), la partie visitable des catacombes ne représente qu’une infime partie du réseau, mais on conte volontiers aux visiteurs leurs histoires secrètes.

Votre séjour Rive Gauche

Pour un séjour à proximité, le Best Western Hôtel Nouvel Orléans Montparnasse dans le 14e arrondissement, se trouve en face du métro Mouton-Duvernet et à 5 minutes du RER Denfert-Rochereau (qui relie Paris à ses deux aéroports). Clin d’œil à ses hôtes, toutes ses chambres sont ornées de têtes de lit éclairées aux couleurs des grands monuments parisiens.

L’établissement est situé à mi-chemin de deux des plus beaux parcs parisiens : au Sud, le parc Montsouris et son lac, planté à l’anglaise et hébergeant quantité d’espèces d’oiseaux. Au Nord, le jardin du Luxembourg ou Luco, disent les Parisiens, tout l’esprit rive gauche de la capitale, à deux pas de Saint-Germain-des-Prés. Le Luxembourg abrite aussi un musée organisant de très belles expositions et on peut y admirer le Sénat.

Très proche également, la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Et plus à l’est, ceux qui veulent allier nature et curiosités peuvent se rendre au jardin des Plantes. Outre ses espèces botaniques et son zoo en bordure du parc, on peut y visiter le Muséum d’histoire naturelle et sa grande galerie de l’évolution. De quoi y admirer d’autres variétés de squelettes et continuer de songer à la traversée du temps…

Et vous, quelles sont vos idées de balades insolites pour mieux frissonner ?