img

Vous vous êtes sans doute souvent posé la question sans forcément chercher la réponse : mais d’où vient la couleur du vin ?! Explications.

Le couleur du vin ne vient pas forcément de celle du raisin !

Vous vous dites peut-être qu’un raisin blanc donnera du vin blanc, et qu’un raisin rouge donnera du vin rouge ; il faut reconnaître qu’il y a une forme de logique là-dedans. Pourtant, ce n’est pas tout à fait cela.

En effet, une fois la peau du fruit ôtée, le jus de raisin est toujours blanc. En fait, ce qui lui donnera sa couleur, c’est justement la macération des peaux du raisin rouge dans le jus en fermentation. Ce sont de petits pigments, qui se trouvent dans la pellicule du raisin, qui donnent la couleur rouge.

En revanche, pour le blanc, on n’utilise que la pulpe du fruit qui, dès la récolte, n’est plus en contact avec la peau. Donc la couleur reste blanche… Ce qui veut dire qu’on peut tout à fait, avec le même cépage de raisin rouge, obtenir à la fois du blanc et du rouge !

Et vous aurez aussi compris qu’on ne peut, en revanche, pas faire du rouge avec du raisin blanc, puisque celui-ci ne va pas contenir de pigments colorants.

Cependant, dans les faits, il est évident que la très grande majorité des vins blancs proviennent de raisins blancs, et les vins rouges de raisins rouges ! Mais on peut citer des exceptions comme le Blanc de noir, spécialité de Champagne…

Où déguster les déguster ?

Les meilleurs vins rouges de Bordeaux se boivent au Garopapilles, où l’on peut aussi déjeuner ou dîner… à condition d’avoir réservé !

Les blancs d’Alsace se savourent à l’Un des Sens, à Colmar, bar à vins au cœur de la Petite Venise.

Pour savourer ce savoir-faire emblématique de notre pays, descendez Best Western Grand Hôtel Bristol de Colmar et au Best Western Plus Bayonne Etche-Ona de Bordeaux.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération