img

Incontournable pour son architecture, dont près de 2 000 hectares classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ses quais, ses vins et sa gastronomie, Bordeaux est le joyau de la Gironde. Même un court séjour suffira à découvrir la qualité de vie de celle qu’on surnommait autrefois “la Belle Endormie”

Aujourd’hui, Bordeaux s’est réveillée et fait preuve d’un dynamisme à l’image de son autre surnom de “Petit Paris”, clin d’œil à ses rues hausmanniennes… Ceux qui arrivent en train, préféreront donc au taxi et ses risques d’embouteillage, un déplacement en tramway, ou même, si l’on voyage léger, à VCub (vélos en libre-service).

Rendez-vous à l’Office du Tourisme, place de la Comédie, pour se munir de premières clés : une carte de Bordeaux et le bimensuel culturel, truffé d’infos et d’idées de sorties.Petite pause sur la place, qui est l’une des plus belles de la ville, au romantique Café de l’Opéra, sous les arcades voire côté jardin.

Avant de repartir, un regard sur les muses et déesses monumentales du Grand-Théâtre et, au loin, sur le monument aux Girondins et sa fontaine, qu’on peut sitôt aller admirer, place des Quinconces. Et, pourquoi pas, poursuivre vers le musée du Vin et du Négoce, où l’on découvrira les origines de la puissance de Bordeaux…

BE bordeaux - GT2
BE bordeaux - GT5

Grand Théâtre - tripadvisor

 

 

Après cette première immersion, un café et un cannelé (la spécialité pâtissière bordelaise) se dégustent agréablement sur la paisible terrasse de la Brasserie NullePartAilleurs (cours du Maréchal-Foch). Dans le quartier des Chartrons, les amateurs d’art contemporain iront visiter le CAPC, implanté dans un ancien (et gigantesque) entrepôt de l’époque coloniale, ou reviendront le lendemain prendre un petit déjeuner sur sa terrasse, au dernier étage.

BE bordeaux - CAPC1
BE bordeaux - CAPC3
BE bordeaux - CAPC4

 

Ne pas manquer aussi de faire une balade sur le quai des Chartrons, où trônent des maisons à pignon aux allures presque flamandes. Ceux qui le souhaitent pourront s’embarquer pour une croisière fluviale, les autres iront flâner rue Notre-Dame, entre antiquaires, galeristes, ateliers d’art et magasins tendance.

Bientôt l’heure de se rafraîchir avant sa soirée en ville. Pour rester dans le cœur  historique, nous recommandons le Best Western Grand Hôtel Français (à 5 minutes du Grand-Théâtre). Il accueille ses visiteurs dans un charmant hôtel particulier du XVIIIe siècle à l’architecture typiquement bordelaise, à deux pas de la rue Sainte-Catherine, la plus longue rue commerçante d’Europe.

À proximité, la place des Grands-Hommes. Pour y savourer un médoc ou autre fameux cru de la région, on se rend chez Vins et Plus, un petit bar charmant et compétitif, ou au Bar à Vin, cours du 30-Juillet, dont les sommeliers sont de parfait conseil.

Pour dîner, une valeur sûre où l’on déguste une cuisine traditionnelle et du terroir, dans un lieu magnifique, la Brasserie Bordelaise (rue Saint-Rémi). Il est d’ailleurs conseillé de réserver. Non loin de la place du Palais, où l’on admirera l’étonnante fontaine contemporaine (des rochers en métal qui se transforment en nénuphars), direction Le Plat dans l’Assiette (rue Ausone). Sous de superbes arches voûtées aux pierres apparentes, on y concocte une cuisine authentique avec des produits de saison et des associations de saveurs originales.

Après dîner, une dernière balade digestive au bord de la Garonne, dont les berge sont été réinvesties par les Bordelais. On y trouve restaurants, boutiques, quelques lieux culturels et, le dimanche, quai des Chartrons, s’y installe le marché Colbert, le plus tendance de la ville : produits de qualité, dégustation d’huîtres et autres spécialités locales, musiciens…Faites-y un tour le lendemain !

N’hésitez pas à partager avec nous vos conseils, adresses et bonnes idées pour découvrir Bordeaux.

BE bordeaux - marché1
BE bordeaux - marché4
BE bordeaux - marché2

Marché - tripadvisor