img

Strasbourg, Reims, Saverne… l’Est de la France mérite le détour, pauses gourmandes incluses. Alors, que voir et que manger dans la partie orientale de l’Hexagone ?

Une visite : Les crayères de Reims

Le saviez-vous ? Reims compte des kilomètres de galeries souterraines creusées dans la craie à l’ère gallo-romaine (il y a plus de 2000 ans !). Il s’agit des crayères, qui offrent aux vins de champagne des conditions de maturation idéales : stabilité thermique constante, absence de vibrations et taux d’humidité parfait. C’est pourquoi les plus grandes maisons – Vranken Pommery, Taittinger, Veuve Clicquot, Ruinart… – y entreposent leur cave, et certaines les ouvrent aux visiteurs.Une fois revenu sur Terre, faites vous plaisir en choisissant le Best Western Plus Hôtel de la Paix, au cœur de la ville.

crayeres2

Une balade : La Roseraie de Saverne

Surnommée la « Ville des Roses », Saverne abrite une exceptionnelle roseraie créée en 1898 à l’initiative de la « Société alsacienne et lorraine des amis des roses » pour promouvoir l’excellence française en botanique. Laquelle ne s’est jamais démentie, puisqu’on y admire aujourd’hui plus de 8500 rosiers, issus d’environ 550 variétés dont certaines sont, comme la rose du Petit Prince, uniques au monde !
Pour humer ces merveilles dès la levée du jour, passez la nuit au Best Western Hôtel Le Rhenan, Dorlisheim.
roseraie2
A noter : du 25 novembre au 3 décembre, rendez-vous au marché de Noël de Strasbourg. Créé en 1570, c’est le plus ancien de France. Un paradis pour les amateurs d’objets artisanaux, de produits régionaux et bien sûr, de décorations de Noël ! Une bonne nuit au Best Western Hôtel de l’Europe et vous repartirez du bon pied !

3 spécialités à déguster

La choucroute, à savourer de préférence dans l’une des deux maisons traditionnelles de Strasbourg, situées place de la Cathédrale. Version luxe, La Maison Kammerzell (3 étoiles), née en 1427, vous ravira par son décor à colombages. Version délicieusement basique, rendez-vous juste en face, au Caveau Gurtlerhoft, où l’on dîne dans d’immenses caves à vin du XIIIème siècle.

Les Spätzle (prononcer “Chpetseul”), pâtes alsaciennes, souvent servies en accompagnement d’une viande de gibier, assez goûtue.
biscuits-roses-reims1
Le biscuit rose de Reims, à déguster en pâtisserie ou bien juste trempé dans une flûte de champagne pour en décupler ses saveurs vanillées.

Et vous, quels seraient vos conseils « visites » et « dégustations » aux voyageurs partis à la découverte de l’est du pays ?